Vous êtes ici : Accueil  >  Les dossiers  >  COVID-19  >  Communiqués du Maire  >  COMMUNIQUE DU MAIRE COVID 19 - JEUDI 26 MARS 2020.

Les dossiers

COMMUNIQUE DU MAIRE COVID 19 - JEUDI 26 MARS 2020.

Chères Eaubonnaises, chers Eaubonnais,

Beaucoup d’entre nous s’interrogent sur la manière dont le confinement est respecté et contrôlé. Cette question traduit aussi la légitime question consistant à savoir si les règles que nous respectons scrupuleusement, les obligations auxquelles nous nous astreignons,les contraintes que nous endurons, le sont par tout un chacun ?

C’est parce qu’il ne peut y avoir de règles acceptées que si elles sont respectées qu’il est, à mes yeux,important de vous faire part du premier bilan que vient de réaliser la Préfecture. Elle souligne que les contrôles réalisés par les forces de l’ordre depuis le 17 mars montrent que la « majorité des valdoisiens respectent les mesures édictées. Les 74 000 contrôles réalisés ont donné lieu à plus de 5 000 procès-verbaux soit une verbalisation tous les 15 contrôles. En outre, les mesures sont de mieux en mieux respectées. À titre d’exemple, entre le 23 mars et le 25 mars, sur la tranche horaire 18h30 – 6h30, les forces de police ont multiplié par deux le nombre de contrôles, passant de 1 018 à2 290 alors que le nombre de procès-verbaux a diminué passant de 237 à 139 ». 

La prise de conscience est donc bien réelle. Le contrôle du respect de ces mesures aussi, y compris à Eaubonne : 4 procès-verbaux ont été établis depuis mardi. C’est normal et logique car nous savons bien que de nos comportements individuels dépend notre victoire collective.

COMMERCES OUVERTS

Si la plus grande partie de nos commerces sont fermés – et nous pensons à eux qui nous manquent tant nos commerces de proximité sont essentiels à notre cohésion sociale, certains ont eu l’autorisation de rester ouverts. C’est pourquoi, j’ai demandé à ce qu’une liste de ces commerces soit établie. Aussi, sous la coordination de notre adjointe aux commerces et de notre Directeur général des services, notre responsable Economie Locale a établi, après sollicitation et accord des commerçants concernés, une première liste. Vous la trouverez ci-dessous et la retrouverez dans notre dossier Coronavirus, chapitre dossier thématique, rubrique Economie : https://www.eaubonne.fr

Cette liste sera complétée au furet à mesure des informations que nous recevrons.

Je vous rappelle aussi que vous devez, pour chaque déplacement, vous munir du nouveau formulaire d’attestation de déplacement dérogatoire dûment complété.

MARCHE COUVERT

Le marché couvert a fermé ses portes le mardi 24 mars midi. Ainsi que je m’y étais engagé, j’ai aussitôt fait une demande de dérogation auprès du Préfet du Val d’Oise, conscient que la fermeture de notre marché allait certainement nous poser beaucoup de problèmes. Dans cette demande, j’ai notamment expliqué toutes les précautions que nous avions déjà prises et celles que nous étions prêts à prendre. La Préfecture nous a répondu ce matin en formulant un certain nombre de demandes complémentaires et obligatoires.

Pour certaines, nous pouvions y répondre. Pour d’autres, notre délégataire nous a informés que cela était impossible. Aussi, soucieux de garantir la sécurité optimale de toutes celles et tous ceux qui fréquentent ou travaillent au marché, j’ai averti le Préfet que nous avions décidé de ne pas renouveler cette demande qui aurait été rejetée. Par conséquent, notre marché demeure fermé jusqu’à nouvel ordre.

Conscient de la difficulté qu’à cette décision, j’ai par contre demandé à ce que nous puissions envisager d’autres solutions de remplacement. Toute l’équipe (élue et agents) en charge de l’économie locale va y travailler en lien avec les représentants des commerçants. Ce ne sera pas simple mais il faut essayer. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés.

DIRECTION DES FINANCES ET DE LA COMMANDE PUBLIQUE

Dans le cadre de l’instauration de l’état d’urgence sanitaire, les services de la Ville s’adaptent. Il en est ainsi de la Direction des Finances et de la Commande Publique. Celle-ci, en lien avec notre Directeur Général des Services, a mis en place une nouvelle organisation permettant d’assurer la continuité du service public. C’est ainsi que :

• Toute l’équipe de la Direction des Finances et de la Commande Publique est en télétravail depuis lundi 23 mars 2020. Les agents sont équipés d’un matériel informatique adapté et connecté avec la Trésorerie Franconville le Parisis.

• Les agents de l’équipe de la gestion financière continuent d’assurer le suivi et le contrôle financier des différents services de la Ville, du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) et de la Résidence Autonomie G. DANGIEN. Ils assurent aussi les règlements prioritaires des fournisseurs en lien étroit avec la Trésorerie Franconville le Parisis. C’est une priorité que nous nous sommes fixés car cela permet aux fournisseurs d’être payés donc de limiter les impacts sur leur propre trésorerie des effets de la crise. C’est aussi cela« faire jouer les solidarités » en temps de crise.

• Les équipes travaillent aussi en parallèle sur le suivi des recettes des différents budgets.

• Par ailleurs, les procédures de commande publique se poursuivent conformément à la réglementation.

TRANSPORT PUBLIC

Je vous informe que les horaires du Transilien ont été revus. Le nombre de trains a fortement diminué à l’image de la ligne H. Vous retrouverez tous les horaires sur le site Transilien : https://www.transilien.com

Par ailleurs, la SNCF se mobilise, en lien avec Ile-de-France Mobilités, pour mettre en place, à compter du vendredi 27 mars, une offre de bus dédiée aux soignants, assurée en bus Noctilien. Il est en effet essentiel de pouvoir faciliter le déplacement des soignants. Pour ce faire, les grilles horaires des bus ainsi créées ont été transmises aux hôpitaux, centres de santé, engagés dans la lutte contre le COVID 19.

PLATEFORME :JE VEUX AIDER.GOUV.FR

Je vous informe de la mise en place, par les Pouvoirs publics, de la Réserve civique - Covid 19 jeveuxaider.gouv.fr.Cette plateforme doit permettre à toutes celles et à tous ceux qui le peuvent et qui le souhaitent de s’engager et de donner de leur temps, pour que les plus démunis et les plus vulnérables ne soient pas les premières victimes de cette crise.

L’urgence est de limiter l’impact social de la crise sanitaire. C’est une nécessité que nous avons bien perçue dans notre ville. C’est pour cela que nous avons maintenu l’Epicerie sociale et que nous sommes en lien étroit, grâce au Centre Commercial d’Action Sociale (CCAS) qui est fortement mobilisé, avec les associations caritatives.

Cette plateforme permet auxstructures (associations, CCAS, Maison Départementale des Personnes Handicapées(MDPH), collectivités, opérateurs publics, etc.) de faire état de leurs besoins de renforts autour de 4 missions vitales :

1. Aide alimentaire et d’urgence

2. Garde exceptionnelle d’enfantsde soignants ou d’une structure de l’Aide Sociale à l’Enfance 

3. Lien (téléphonique, visio,mail, etc.) avec les personnes fragiles isolées : personnes âgées, malades ouen situation de handicap

4. Solidarité de proximité :courses de produits essentiels pour les voisins (fragiles, isolés, handicapés)

Je vous rappelle que c’est pourgarantir la continuité des activités vitales pour les plus précaires que cetteplateforme a été construite, en lien avec les plus grands réseaux associatifset les plateformes associatives déjà existantes. Aussi, n’hésitez pas, si vousle souhaitez, à vous y inscrire.

C’est ensemble que nous démontrons notre capacité à relever le défi de la crise sanitaire qui nous affecte toutes et tous et bouleverse notre vie quotidienne en faisant voler enéclat nos repères. Ensemble, unis et déterminés, nous saurons relever la tête et saurons retrouver l’essentiel : le sens des solidarités humaines. Aujourd’hui, l’expression de cette solidarité vis-à-vis des autres et des soignants se résume en une consigne et une seule : restez chez vous, sauvez des vies.

Grégoire DUBLINEAU

Votre Maire

Haut de page