Vous êtes ici : Accueil  >  L'action municipale  >  Handicap  >  Eaubonne s'engage en faveur de l'accessibilité

L'action municipale

Eaubonne s'engage en faveur de l'accessibilité

Visuel de l'hôtel de ville aux normes d'accueil PMR

Le Conseil Municipal du 23 septembre 2015 a adopté l’Agenda d’accessibilité programmée. Véritable outil de stratégie patrimoniale, ce document définit et planifie l’ensemble des travaux à réaliser pour rendre accessibles les bâtiments publics.

Le chantier actuel de l’Hôtel de Ville n’est que le premier d’une longue liste… En effet, afin de répondre aux obligations légales fixées par la loi de 2005 sur l’égalité des droits et des chances et inscrire la Ville dans une démarche globale de mise en accessibilité de son patrimoine, la municipalité vient de se doter d’un Agenda d’accessibilité programmée (Ad’AP).
Ce dernier répertorie et programme l’ensemble des travaux à engager pour la mise aux normes des bâtiments recevant du public. Pour chaque équipement, un diagnostic complet a été réalisé, accompagné d’une définition des travaux à réaliser, d’une estimation de leur coût, et
d’un calendrier de mise en œuvre.

Priorité aux équipements les plus fréquentés

Fixé par la municipalité en accord avec la commission d’accessibilité, le programme prévisionnel prévoit ainsi de mettre progressivement aux normes les 35 bâtiments municipaux recevant du public.
« Nous avons choisi de donner la priorité aux bâtiments publics phares, très fréquentés par la population, ainsi qu’aux écoles et aux gymnases qui doivent rapidement pouvoir accueillir tout un chacun, quelle que soit la nature de son handicap », souligne Michelle Ricaud, Adjointe au Maire en charge de la Petite enfance, de la Prévention santé, du Handicap et de la Politique en faveur des Seniors.
Afin de répartir de manière homogène les coûts liés aux travaux dont le montant total est de 3,4 M€, la Ville a choisi de réaliser son Ad’AP sur trois périodes de trois ans.

Différentes phases de mise en accessibilité des bâtiments

Après l’Hôtel de Ville ce sont 16 équipements, soit près de la moitié du patrimoine municipal, qui ont fait l’objet de travaux de mise aux normes en 2016. « Il s’agit essentiellement de bâtiments relativement récents, déjà en grande partie accessibles à l’image de L’Orange Bleue*, de la Maison de la petite enfance ou encore de la Maison des associations », explique Noël Soetaert, responsable du patrimoine à la Mairie d’Eaubonne.
La période 2017-2020 constitue la phase la plus lourde du programme avec la mise en accessibilité de toutes les écoles.
La dernière phase de 2021 à 2024 concernera des bâtiments au taux de fréquentation faible.

Dans un soucis quotidien de qualité et de sécurité, des contrôles réguliers des aires des jeux sont également effectué dans les squares et les écoles.

Haut de page