Vous êtes ici : Accueil  >  Au quotidien  >  Transports et stationnement  >  La gare d'Ermont-Eaubonne

Au quotidien

La gare d'Ermont-Eaubonne

Le pôle gares d’Ermont Eaubonne, dans le Val d’Oise, a été inauguré le lundi 22 juin 2009, il est le point d'orgue de l’aménagement de la liaison directe entre Paris Saint-Lazare et Ermont Eaubonne. Cette liaison, inscrite au Contrat de Plan État - Région Île de France 2000-2006, projet majeur pour l'amélioration des transports dans le nord-ouest de l’Île de France, a été mise en service en septembre 2006.

Depuis mars 2005 et la destruction de la vieille gare de 1878, tous les usagers du rail l’attendaient. Le projet du nouveau bâtiment de la gare d’Ermont Eaubonne, avait été lancé en 1999. Il succédait à un premier projet qui envisageait l’aménagement de la gare sous les voies. Si le permis de construire a été obtenu en 2003, les travaux de construction n’avaient pu débuter, avec la réalisation des fondations, qu’immédiatement après la mise en service de la liaison directe de Paris Saint-Lazare à Ermont Eaubonne, en septembre 2006, sur un emplacement jusque là occupé par la voie 1 et le quai du rer C.

La gare d’Ermont-Eaubonne a d’abord été conçue pour faire face à un trafic ferroviaire parmi les plus importants d’Ile-de-France. La précédente gare, aux dimensions plus réduites, ne suffisait en effet plus à absorber le flux des voyageurs qui s’entrecroisent ici chaque jour 30 000 personnes, pas moins, ce qui fait d’Ermont-Eaubonne selon la sncf « la sixième gare d’Ile-de-France par sa fréquentation hors gares parisiennes » et équivaut à voir passer quotidiennement dans ce lieu « plus de voyageurs que dans n’importe quelle gare de métropole de province, en dehors de Lyon-Part-Dieu et de Lille-Flandres ».

 Cette fréquentation hors normes, nécessairement renforcée par la mise en service, en septembre 2006, de la ligne directe Paris-Saint-Lazare - Ermont-Eaubonne, chantier majeur inscrit au Contrat de Plan Etat-Région Ile-de-France 2000-2006, appelait évidemment des changements architecturaux à la hauteur de la situation. Avec 8 voies et pas moins de 6 quais, 3 lignes du réseau Transilien sncf et près de 30 trains par heure durant les périodes de pointe, il a fallu tout repenser. Configuration générale du bâtiment lui-même - où se différencient trois zones dédiées (Ile-de-France, Grandes lignes et gare routière) - installation d’ascenseurs et d’escaliers mécaniques, création d’un nouveau passage souterrain, accès élargis aux quais, large dispositif de vidéo protection (89 caméras) et nombreux écrans d’information (130) tout a été fait pour accueillir au mieux le flot des voyageurs en transit.

L'architecture

Sous la forme d’un bâtiment à l’architecture élancée et aux larges volumes, la gare d'Ermont-Eaubonne apparaît d’emblée comme spacieuse, claire et lumineuse. Si son ample façade vitrée et les matériaux nobles retenus pour habiller son ossature d’acier et de béton (granit Berrocal importé d’Espagne et bois Moabi et Red Cedar provenant de forêts éco-certifiées) sont bien entendu pour beaucoup dans cette première impression favorable, il faut savoir également gré à ses deux architectes, Thierry Lafont et André Joineau, spécialistes des gares, d’avoir su concilier ici recherche d’une certaine élégance et réponse intelligente aux exigences pratiques de fonctionnement d’un tel lieu.

La gare en chiffres

S’il fallait retenir une seule caractéristique architecturale de la nouvelle gare, ce serait bien sûr sa monumentalité. Avec 102 m de long, 18 à 25 m de large selon les endroits et 12 m de haut, elle a tout d’une sorte de nef moderne posée entre voies ferrées et gare routière. Dotée de 1700 m² de façades vitrées (dont 1224 pour la façade sur parvis) et d’une ample toiture inclinée de 2700 m², elle repose sur 84 pieux de 10 mètres de profondeur ancrant le bâtiment dans le sol et a mobilisé pour sa construction d’impressionnantes quantités de matériaux 1650 m³ de béton, 52 tonnes de fer à béton, 4490 m² de coffrages et 1973 m² de granit Berrocal en provenance d’Espagne.

La gare routière

La gare possède une importante gare routière, qui en fait un point de convergence dans la vallée de Montmorency.

- (Bus) ratp 138

- (Bus) Cars Lacroix 30.11 et 95.19B

- (Bus) Cars Rose 38.01 et 38.04 (Eaubonne bus)

- (Bus) Valmy 10, 12 et 14

- (Noctilien) N154

Le pôle gares

Le pôle gares d’Ermont Eaubonne est situé en zone 4. Pour vos trajets pensez à déterminer les zones à acheter pour votre titre de transport ; vous devez prendre en compte la zone du point de départ, les zones traversées et la zone du point d'arrivée.

Le réseau ferré

La gare d'Ermont - Eaubonne est de nos jours exceptionnellement bien desservie. En effet, trois lignes y convergent le Transilien Paris-Nord (H), le Transilien Paris Saint-Lazare (J) et la ligne C du rer .

Haut de page