Vous êtes ici : Accueil  >  Au quotidien  >  Propreté  >  La propreté canine

Au quotidien

La propreté canine

Ramasser les déjections de notre compagnon est un geste civique, de savoir-vivre qui permet de maintenir notre ville propre et accueillante. Si vous n’avez pas d’autre solution, le caniveau en bord de trottoir peut être utilisé par votre chien.

Votre rôle au jour le jour

Il est dans l’intérêt de chacun de préserver la propreté des rues, des parcs et des squares d’Eaubonne. Des gestes simples peuvent y contribuer efficacement si chacun prend le temps nécessaire de les faire. Les déjections de nos animaux de compagnie sont causes de multiples nuisances. Elles sont :

  • insalubres, en particulier pour les plus jeunes dangereuses car cause de nombreuses chutes en particulier chez les plus âgés,
  • néfaste pour l’environnement car en se décomposant elles chargent en matière organique les eaux de pluie s’infiltrant dans le sol,
  • coûteuses, sur un plan financier, pour notre ville.

Déjections canines des distributeurs de sachets pour tout ramasser

Ramasser les déjections de notre compagnon est un geste civique, de savoir-vivre qui permet de maintenir notre ville propre et accueillante. Pour ce faire, vous pouvez utiliser les sachets en papier mis à disposition par la Ville à la Mairie.
19 distributeurs de sacs canins et 3 haltes-chien sont installés à Eaubonne (1 rue du Dr Peyrot et 2 à la Coulée verte). Ces portiques dotés d’un distributeur de sachets en papier et d’une poubelle complètent le parc existant de caninettes. Les sachets en papier contenus dans ces distributeurs intègrent une pince en carton. Fabriqués à partir de matériaux 100% biodégradables, ils sont spécialement conçus pour le ramassage des déjections canines. Une fois les déjections ramassées, les propriétaires de chien n’ont plus qu’à s’en débarrasser dans les poubelles prévues à cet effet.

À noter, ces sachets sont également mis à votre disposition en Mairie, à l’accueil principal, à l’accueil des Services Techniques, mais aussi à la Médiathèque Maurice Genevoix, à l’Hôtel de Mézières ainsi qu’au Chalet du parc Claude Monet.

Pensez à vous les procurer ! Mais n’oubliez pas qu’un simple sac  plastique peut aussi faire l’affaire !

Haut de page